Vous savez peut-être déjà que la vitesse à laquelle votre site se charge est directement liée à l’engagement et, dans le cas des sites commerciaux, au profit. Un site à chargement lent peut être frustrant à utiliser et décourage finalement les visiteurs de prendre l’action que vous préférez. Toutes sortes de études ont été réalisées qui démontrent l’importance de la vitesse de chargement du site pour l’expérience utilisateur.

Il est donc payant (littéralement) d’accélérer WordPress en termes de temps de chargement. Dans cet esprit, dans cet article, je souhaite vous donner un aperçu complet des actions que vous pouvez prendre pour mesurer et améliorer la vitesse de chargement de votre site. Passer quelques minutes à lire et à mettre en œuvre les mesures ci-dessous peut potentiellement faire une grande différence dans le succès de votre site WordPress.

Mesurer votre temps de chargement

La première chose que vous voudrez faire est de déterminer les performances de votre site, à la fois pour référence actuelle et future (c’est-à-dire lorsque vous implémentez des améliorations).

J’ai deux recommandations, toutes deux gratuites:

Les outils ci-dessus évaluent votre site en fonction d’un grand nombre de variables et génèrent tout un tas de recommandations (dont beaucoup seront traitées ci-dessous).

Si, d’un autre côté, vous recherchez simplement une mesure directe de la vitesse du site (en secondes), consultez Pingdom. Si vous empruntez cette voie, je vous recommande de “ping” votre site 4-5 fois et de prendre la vitesse de chargement moyenne afin d’obtenir une lecture plus précise.

Passons maintenant aux actions que vous pouvez entreprendre pour améliorer la vitesse de chargement de votre site.

Cache WordPress pour des performances accrues

Si vous utilisez WordPress depuis un certain temps, vous connaissez probablement (ou avez au moins entendu parler) de la mise en cache. Pour faire simple, la mise en cache prend vos pages Web WordPress créées dynamiquement et les convertit en une page «statique». La science n’est pas vraiment importante – l’essentiel à comprendre est qu’elle accélère le chargement de vos pages. L’installation d’un seul plugin de mise en cache devrait faire une énorme différence sur la vitesse de chargement de votre site.

Cependant, tout utilisateur WordPress débutant (ou même intermédiaire) peut être quelque peu confus et / ou intimidé par (a) le nombre de plugins de mise en cache disponibles et (b) comment configurer un plugin pour obtenir de bons résultats.

Avec ce qui précède, je vais vous faciliter la tâche. Il existe deux plugins de mise en cache particulièrement populaires (et similaires) disponibles, dont je recommande Cache total W3.

Images minceur

Il y a énormément de publications qui recommandent de petits ajustements pour améliorer la vitesse de chargement de votre site. Beaucoup de ces ajustements pouvez font une différence, mais peu auront un effet aussi spectaculaire que l’optimisation des images que vous utilisez sur votre site, qui représentent généralement une grande partie de la taille totale d’une page Web donnée.

La première étape consiste à télécharger uniquement des images qui sont (a) déjà de la taille correcte et (b) enregistrées dans un format approprié (jpg pour les photographies et images riches en couleurs, png pour les images en couleurs limitées comme les captures d’écran, etc.).

La deuxième étape consiste à s’assurer que chaque image que vous téléchargez est exécutée par un processus d’optimisation sans perte, qui fait exactement ce que vous pourriez attendre – optimise les images sans aucun effet néfaste sur leur qualité. Bien qu’il existe quelques options de plug-in disponibles, ma suggestion est Compression d’image Smush – c’est une simple affaire plug and play.

Objets à chargement différé

Enfin, vous souhaiterez peut-être modifier l’ordre dans lequel certains éléments de votre site sont chargés. Retarder le chargement des éléments gourmands en ressources afin que toutes les autres parties de la page puissent se charger en premier peut vraiment améliorer l’expérience utilisateur.

En ce qui concerne les sites WordPress, il y a généralement deux choses que vous voudrez prendre en compte pour le chargement paresseux:

Images

Cela devrait être assez évident – puisque les images représentent généralement une grande partie de la taille d’une page Web, leur chargement en dernier permet à tout le reste d’être en place en un temps double.

Ma recommandation de plugin est Charge paresseuse. Il ne charge les images que lorsqu’elles apparaissent dans la fenêtre du navigateur, ce qui se traduit par une vitesse de chargement initiale ultra-rapide. De plus, lorsqu’un visiteur fait défiler une page et frappe une nouvelle image, il est susceptible d’apparaître presque instantanément, car c’est le seul nouvel élément à charger.

Widgets

Les widgets peuvent souvent épuiser la vitesse de chargement d’une page – souvent parce qu’ils s’appuient sur des serveurs tiers pour se charger (un exemple courant est la boîte «J’aime» de Facebook).

Par conséquent, choisir de charger des widgets paresseux peut empêcher le reste de votre page d’avoir du mal à se charger. Ma recommandation de plugin est Chargeur de widget paresseux, qui vous permet de sélectionner les widgets qui sont chargés tardivement.

Je vous recommande également de choisir un plugin de partage de médias sociaux qui prend en charge le chargement paresseux. Mon choix numéro un est Digg Digg – non seulement il offre des fonctionnalités impressionnantes, mais il vous permet également de choisir exactement quand les boutons doivent être chargés.

Conclusion

En réalité, vous pouvez implémenter toutes les fonctionnalités ci-dessus en moins de trente minutes. Cet investissement de temps dérisoire vaut largement l’amélioration qu’il apportera à votre site.

N’oubliez pas de continuer à tester la vitesse de votre site pendant que vous implémentez les différentes mesures ci-dessus. L’observation de l’effet de la mise en cache, de l’optimisation et du chargement paresseux sur votre site ajoutera à votre compréhension de la vitesse du site (ce qui ne peut pas être une mauvaise chose).

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser dans la section commentaires ci-dessous!

Share: