L’université devient de plus en plus chère. Et les étudiants s’endettent de plus en plus (au rythme de 1,2 billion de dollars!). Les parents le savent. Les étudiants le savent. Tout le monde sait ça.

Mais autant que nous en sachions sur le coût élevé de l’université, il y a beaucoup de choses auxquelles nous ne pensons pas. C’est pourquoi nous avons demandé à Caitlyn B., étudiante de première année à l’Université de Floride occidentale, de raconter ce qu’elle avait appris au cours de sa première année à l’école.

«Ce sont les petites choses qui représentent le plus d’argent», dit-elle. “Les frais de scolarité sont définis, votre chambre et votre pension sont réglés. Mais les petites choses s’additionnent, comme vos livres, votre ordinateur, votre facture de téléphone portable, vos fournitures scolaires et toutes les petites choses hebdomadaires [like shampoo and toothpaste]. ”

Les étudiants ont également touché leur juste part de Panda Express et de Starbucks, dit-elle. C’est une habitude facile à prendre avec des horaires scolaires chargés et des calendriers sociaux chargés.

Pour payer toutes ses dépenses, Caitlyn occupe un emploi à temps plein en plus d’être étudiante à temps plein. Mais cela ne la dérange pas – cela en vaut la peine pour qu’elle obtienne son diplôme sans dettes.

«Honnêtement, je pense que c’est une bénédiction de n’avoir à travailler qu’un seul travail», dit-elle. “Certaines personnes travaillent deux ou trois emplois pour rester à flot et rester à l’école. Heureusement, je n’ai pas à m’inquiéter de me débarrasser de tout ce que je peux parce que j’ai une si belle bourse d’études qui s’occupe de beaucoup de choses.”

Il n’est pas rare non plus que les étudiants contractent des prêts pour couvrir leur argent. Ils contracteront un prêt de 10 000 $, par exemple, et en utiliseront 4 000 $ pour payer des restaurants et des billets de cinéma.

«C’est la pire chose que vous puissiez faire», dit Caitlyn. “Les étudiants pensent: Oh, j’ai 4 000 $ pour passer ce semestre, tout va bien. Puis les midterms ont frappé et ils n’ont plus d’argent. »

Caitlyn conseille aux lycéens d’épargner autant que possible avant de commencer l’école et de faire un budget une fois qu’ils arrivent. De cette façon, ils n’auront pas à se soucier de passer le semestre sans utiliser au maximum trois cartes de crédit. Et ils n’auront pas de paiements d’intérêts supplémentaires sur ces prêts étudiants qui les hanteront pendant des années.

Parce que moins les étudiants s’endettent maintenant, plus ils auront de liberté plus tard. Quel adolescent ne veut pas ça?

Share: