La plate-forme WordPress est utilisée par des particuliers et des organisations du monde entier pour l’hébergement de contenu Web dynamique. Vous ne le réalisez peut-être même pas, mais une grande partie des blogs, sites d’actualités et blogs populaires fonctionnent sur WordPress. Ce CMS populaire (système de gestion de contenu fournit un cadre pour travailler avec du texte, des images et des vidéos.

Quelle est la popularité de ce système de gestion de contenu (CMS)? Si populaire qu’il représente environ 30% de TOUS les sites Web sur Internet.

Chaque installation de WordPress commence par un thème. Les thèmes contrôlent l’apparence et la convivialité d’un site Web via des feuilles de style qui définissent les couleurs, les polices et les bordures des pages Web. Vous pouvez rechercher des thèmes WordPress populaires en ligne, dont certains sont gratuits tandis que d’autres nécessitent un achat.

Mais que se passe-t-il lorsque vous souhaitez installer ou modifier des thèmes et que WordPress commence à générer des erreurs ou ne fonctionne pas correctement? Consultez les conseils ci-dessous pour des suggestions de dépannage.

1. Migrez en toute sécurité

Si vous êtes récemment passé d’un thème WordPress à un autre, ou si vous prévoyez de le faire dans un proche avenir, vous devriez vous attendre à des bosses sur la route. La migration entre les thèmes peut impliquer de nombreuses modifications de configuration pouvant nécessiter un dépannage.

Pour commencer, assurez-vous de rechercher de nouveaux thèmes provenant d’une source réputée. Nous recommandons des sites tels que le répertoire officiel de WordPress, ThemeForest, des thèmes élégants, etc. Évitez de rechercher et de télécharger des copies «gratuites» illégales de thèmes premium. Ces sites peuvent proposer des thèmes qui incluent par inadvertance ou intentionnellement des bogues ou d’autres problèmes de sécurité connus.

Avant de continuer, effectuez une sauvegarde complète de votre ancien site et thème avant de lancer toute activité de migration (bien qu’il existe de nombreux autres conseils que vous pouvez utiliser pour modifier en toute sécurité votre thème WordPress).

Une fois que vous êtes prêt à passer au nouveau thème, connectez-vous à votre console d’administration WordPress et accédez à l’onglet «Apparence». Cliquez sur le bouton «Activer» à côté du thème souhaité. Notez qu’une migration peut prendre un temps considérable et peut être mise à jour par étapes.

2. Actualiser les liens

Actualiser et enregistrer les permaliens

Lorsque vous installez un nouveau thème sur votre site WordPress, il peut inclure des modifications de configuration dans la gestion de vos sous-pages. Cela pourrait entraîner un nouveau format d’URL susceptible de provoquer des erreurs pour vos visiteurs.

Pour atténuer le problème d’URL, accédez à la console d’administration et utilisez l’onglet «Paramètres». Ensuite, allez à la Sous-menu «Permaliens». Faites défiler vers le bas et cliquez sur “Enregistrer les modifications” pour vider vos permaliens. Cela devrait mettre à jour toutes les URL de vos pages pour qu’elles soient correctement liées.

3. Exécutez les mises à jour du thème

Pour garder votre ordinateur personnel et votre smartphone heureux et en bonne santé, vous devez exécuter des mises à jour logicielles périodiques. Ceux-ci peuvent inclure une combinaison de nouvelles fonctionnalités et d’améliorations ou de correctifs de sécurité. Sauter une mise à jour peut vous rendre vulnérable à une cyberattaque.

Le même scénario est vrai pour les hôtes et les thèmes WordPress. Si un bogue de sécurité est présent dans votre thème, les pirates peuvent alors infiltrer vos systèmes back-end et potentiellement exposer des informations sensibles. Les développeurs mettent constamment à jour leurs thèmes pour améliorer les performances et verrouiller les problèmes de sécurité.

Lorsqu’une nouvelle mise à jour pour votre thème WordPress devient disponible, vous verrez une bulle de notification sur votre console d’administration. Allez dans l’onglet «Mises à jour» sous «Accueil» et confirmez votre décision de passer à une nouvelle version du thème sélectionné. Certains thèmes prennent également en charge la vérification et l’installation automatiques des mises à jour. Par exemple, si vous utilisez un thème que vous avez acheté chez Themeforest, le plugin Envato Market est un must. Ce plugin facilite l’installation et la mise à jour de tous vos achats de thèmes et de plugins Envato à partir de votre tableau de bord WordPress.

L’essentiel est d’installer uniquement la dernière version d’un thème ou vous pouvez rencontrer des messages d’erreur concernant l’incompatibilité avec la plate-forme WordPress, les plugins ou les deux.

4. Vérifiez les paramètres du site

Vérifier les paramètres du site

Lorsque vous travaillez avec un thème complexe qui a été personnalisé dans le passé, il peut être difficile de faire en sorte que votre environnement WordPress soit correctement lié à votre nom de domaine. Le domaine d’un site Web est l’URL principale utilisée pour l’accès des visiteurs, c’est-à-dire l’adresse .com ou .net.

L’exécution d’une instance WordPress ne vous donne pas automatiquement accès à un nom de domaine. Vous devez en obtenir un via un registraire Web. Une fois la transaction terminée, vous pouvez demander au nom de domaine de pointer vers votre site Web WordPress.

Si vous rencontrez des problèmes avec votre thème WordPress et que vous avez du mal à le naviguer dans un navigateur Web, commencez par ouvrir le console d’administration et aller dans le menu général «Paramètres». À partir de là, faites défiler jusqu’à la section où vous définissez les adresses Web à utiliser.

Pour le champ «Adresse WordPress», assurez-vous que vous avez entré l’URL ou l’adresse IP correcte qui pointe vers votre serveur WordPress principal. Si vous utilisez un fournisseur d’hébergement basé sur le cloud, ces informations doivent vous être fournies. Dans le champ “Adresse du site”, saisissez le nom de domaine que vous souhaitez lier à votre site. Assurez-vous d’inclure «http: //» (ou encore mieux «https: //» si vous avez ajouté SSL pour WordPress) au début de l’adresse.

5. Vérifier l’utilisation du plug-in

Vérifier l'utilisation du plugin

Lorsque vous êtes coincé en résolvant un problème avec un thème WordPress, la recherche de plugins peut être une étape utile à prendre. Les plugins sont de petits scripts ou outils créés par des développeurs de logiciels qui peuvent être ajoutés à votre site WordPress en un seul clic. Ils ajoutent souvent des fonctionnalités utiles mais peuvent également compliquer la configuration d’un thème.

Par exemple, vous pouvez installer un plugin qui ajoute la prise en charge des commentaires sur vos articles de blog. Dans le cadre du processus d’installation, de nouvelles personnalisations seront apportées à votre thème existant afin de pouvoir afficher les commentaires en cohésion avec le reste du site. Vous constaterez peut-être que le plugin a un impact inattendu sur d’autres parties de votre installation WordPress.

Pour affiner la source d’un problème, désactivez d’abord tous les plugins de votre site, puis réactivez-les un à la fois. Une fois que vous avez déterminé quel plugin est responsable du problème, recherchez les mises à jour logicielles à partir de la console d’administration pour résoudre le problème. Vous devrez peut-être contacter le développeur si le problème persiste. Selon qu’ils peuvent ou non vous aider, vous devrez peut-être désinstaller entièrement le plugin de votre site.

ASTUCE: pour éviter les erreurs de plugin, assurez-vous de ne pas installer plusieurs plugins dans le même but. D’après notre expérience, la plupart des conflits de plugins et de thèmes surviennent en raison de fonctionnalités dupliquées. Tenez-vous-en à un plugin par fonctionnalité que vous souhaitez ajouter à votre site. Plusieurs plugins de référencement, curseurs premium ou constructeurs de pages ne causeront que des problèmes.

6. Accélérer les performances

Souvent, vous pouvez installer un thème WordPress et constater que la vitesse et les performances de votre site Web sont négativement affectées. Cela peut être dû à la façon dont le thème charge ses ressources avant d’afficher le contenu dans le navigateur d’un visiteur.

Il est important de prendre du recul et de réfléchir à la manière dont vous hébergez votre site Web. La gestion d’une installation locale de WordPress peut être plus problématique qu’elle n’en vaut la peine. Cela vous obligera à maintenir le matériel physique et à activer un réseau suffisamment rapide pour gérer tout le trafic que vous attendez.

Selon les tests de vitesse effectués par Héberger le Canada sur plus de 1 000 sites aux États-Unis et au Canada, le temps de chargement moyen variait de 226 ms à 2 850 ms. De toute évidence, vous voulez être dans le bas de l’échelle. Utilisez cet outil gratuit pour vérifier la vitesse de votre site. Si c’est mauvais, vous pouvez envisager de changer d’hôtes.

Vous ne savez pas par où commencer? Il existe de nombreuses listes et articles qui couvrent le meilleur hébergement WordPress, mais le choix n ° 1 ici chez Themelocal est WP Engine. C’est ce que nous utilisons (avec Cloudflare) pour obtenir des vitesses ultra-rapides et un score parfait de 100 dans Google PageSpeed ​​Insights.

Le passage à une plateforme WordPress hébergée élimine les problèmes de performances sur votre site tout en vous faisant économiser de l’argent. Votre site résidera dans le cloud et fonctionnera sur du matériel virtualisé dans un centre de données plus grand.

L’un des grands avantages des sites WordPress hébergés dans le cloud est la flexibilité nécessaire pour s’adapter rapidement à la demande. Si votre thème WordPress nécessite le chargement de ressources lourdes à chaque visite, votre fournisseur de cloud peut automatiser l’approvisionnement de l’alimentation du réseau et du serveur si nécessaire.

Mais ne vous arrêtez pas simplement avec un meilleur hébergement WordPress. Il existe de nombreux autres trucs et astuces que vous pouvez essayer pour accélérer WordPress. Vous voudrez peut-être envisager d’ajouter un CDN, de réduire les images, de limiter les révisions de publication ou de simplement choisir un meilleur thème WordPress. Ceux-ci peuvent tous aider à réduire considérablement les temps de chargement de vos pages.

7. Vérifiez la mise en cache

Cache du moteur WP

Vous remarquerez que lorsque vous migrez vers un nouveau thème WordPress ou que vous effectuez une personnalisation de votre thème existant, les modifications peuvent prendre un certain temps avant d’être reflétées dans vos propres tests de navigateur. Cela est dû à un processus appelé mise en cache. Les navigateurs stockeront certaines données localement afin qu’elles puissent être chargées plus rapidement à l’avenir.

En termes de thème WordPress, les navigateurs mettront généralement en cache les informations de la feuille de style telles que les polices, les couleurs et les mises en page, car ces éléments changent moins souvent que le contenu du texte et de l’image sur les pages. Mais si vous envisagez d’apporter un grand nombre de modifications à votre thème WordPress, vous pouvez envisager de vider ou de désactiver temporairement le cache du navigateur. En fonction de la façon dont vous avez ajouté la mise en cache à votre site WordPress, il existe plusieurs façons de le faire.

Vider votre cache

Votre première étape devrait être d’effacer (ou de «purger») le cache de votre base de données. Si vous utilisez un hébergement tel que WP Engine, vous pouvez facilement effacer votre page, CDN et le cache d’objets de votre tableau de bord WordPress. Cette option se trouve sous WP Engine> Paramètres généraux. Cliquez simplement sur le bouton «Purger tous les caches».

Si vous utilisez un plugin de mise en cache, vous devrez localiser les paramètres du plugin pour vider votre cache. Par exemple, les utilisateurs de WP Super Cache peuvent accéder à Paramètres> WP Super Cache et utiliser le bouton «Supprimer le cache».

Ensuite, si vous utilisez un CDN tiers, vous devrez également effacer ce cache. Par exemple, si vous utilisez Cloudflare, connectez-vous simplement à votre compte. Cliquez ensuite sur votre site puis sur l’option «mise en cache» dans le menu de navigation. Cliquez sur le bouton pour «Tout purger». Attendez environ 30 secondes et votre site et CDN devraient être prêts à remettre en cache toutes vos pages avec vos modifications.

REMARQUE: Bien que vous puissiez désactiver complètement la mise en cache (via un plugin de mise en cache ou un CDN), nous vous recommandons de simplement effacer (ou supprimer) manuellement lorsque vous apportez des modifications. De cette façon, vous pouvez empêcher la vitesse et les performances de votre site de chuter.

8. Revenir à un thème principal

Lorsque tout le reste échoue, envisagez de rétablir votre site Web WordPress sur un thème de base. Un sans thème enfant complexe ni personnalisations basées sur des plugins. Il s’agit de la méthode la plus efficace pour tous les problèmes de thème que vous ne pouvez pas résoudre à l’aide des autres conseils décrits dans cet article. Pensez-y comme recommencer avec une toile vierge.

Souvent, des problèmes proviennent de personnalisations mal codées ou de conflits de plugins (comme mentionné précédemment). La meilleure façon d’éviter cela est de choisir un thème qui répond à vos besoins dès le départ. Avez-vous besoin de liens sociaux dans l’en-tête? Ensuite, assurez-vous que le thème que vous choisissez inclut cette fonctionnalité. Envie d’un portfolio? Encore une fois, assurez-vous que le thème que vous choisissez inclut un type de publication personnalisé de portefeuille intégré.

Besoin d’aide pour choisir un thème? Voici une liste de certains des meilleurs thèmes WordPress disponibles. La plupart sont des thèmes de style flexibles et polyvalents, ce qui en fait un bon choix pour la plupart des niches Web.

La ligne de fond

Grâce à une pléthore d’options de personnalisation et à une philosophie «plug and play», WordPress a mis le monde de la conception de sites Web à la portée de toute personne (presque) capable d’allumer un ordinateur et de naviguer sur Internet. L’inconvénient est que de nombreuses personnes non techniques créent des sites Web. Mais il n’est pas nécessaire d’être frustré lorsque le logiciel ne se comporte pas correctement.

Heureusement, comme nous avons essayé de le souligner dans cet article, si vous restez calme et suivez simplement une stratégie étape par étape, il y a de fortes chances que vous puissiez effectuer des tâches de base comme l’installation ou la modification de thèmes avec succès. Merci d’avoir lu et bonne chance!

Vous recherchez plus de conseils de dépannage de thème? Voici 10 problèmes de thème WordPress plus courants et comment les résoudre.

Share: