Vos publicités sur les réseaux sociaux sont-elles payantes ? 8 métriques que vous devriez suivre

Les publicités sur les réseaux sociaux offrent un moyen efficace d’atteindre les clients, d’augmenter les revenus et de suivre le retour sur investissement. Mais vous devez identifier les indicateurs clés et apprendre à les suivre.

La publicité sur les réseaux sociaux est une force dans l’espace publicitaire numérique. Les publicités sociales de Facebook ont ​​représenté plus de 6,8 milliards de dollars de revenus-et c’était juste au troisième trimestre de 2016.

Les publicités sur les réseaux sociaux offrent un moyen efficace d’atteindre vos clients, d’augmenter vos revenus et de suivre votre retour sur investissement au centime près. Mais avant de commencer à diffuser des annonces, vous devez identifier les indicateurs clés et apprendre à les suivre.

Il est irréaliste de penser qu’une campagne de publicité sur les réseaux sociaux puisse atteindre les objectifs d’un an pour votre organisation ou aider à résoudre les problèmes en l’absence d’une stratégie solide. C’est pourquoi vous devriez commencer toute campagne publicitaire en établissant une correspondance entre vos objectifs sociaux et vos objectifs commerciaux.

Comme notre Le PDG Ryan Holmes a souligné, il est préférable de faire un mélange de contenu payant et organique sur les réseaux sociaux et d’utiliser votre contenu organique comme terrain d’essai pour les campagnes payantes.

Vous venez de commencer avec la publicité sur les réseaux sociaux ? Consultez notre guide complet des publicités sur les réseaux sociaux.

8 métriques publicitaires sur les réseaux sociaux que vous devriez suivre

1. Coût par action

Vous pouvez payer vos annonces de trois manières : le coût par impression (CPM), le coût par clic (CPC) et le coût par action (CPA).

Avec le coût par impression, vous payez à chaque fois que votre annonce est vue. Cela peut être une approche coûteuse qui ne conduit pas nécessairement à un quelconque type de conversion. Le coût par clic est couramment utilisé pour les annonces display ; votre annonce peut être vue des milliers de fois mais vous ne payez que si quelqu’un clique dessus. Ceci est utile si vous dirigez les gens vers du contenu non protégé (contenu qui n’exige pas que les téléspectateurs saisissent un e-mail ou d’autres informations pour accéder au contenu).

Et puis il y a le coût par action, dans lequel vous ne payez que pour les actions sélectionnées. Par example, coût par action sur Facebook comprend les likes de page, les revendications d’offre, les installations d’applications mobiles et les clics sur les liens, et vous pouvez sélectionner ceux qui sont les plus pertinents pour votre campagne. C’est la meilleure approche si vous visez à ce que le public agisse au-delà d’un clic, par exemple, si vous essayez d’amener les gens à télécharger du contenu bloqué (ce qui nécessite un formulaire de remplissage), inscrivez-vous à un webinaire, ou utiliser un code.

Le coût par action présente deux grands avantages. Tout d’abord, vous pouvez explorer et payer uniquement pour les actions qui correspondent aux objectifs de votre campagne. Deuxièmement, vous pouvez mieux suivre les prospects et les nouveaux clients en optimisant les conversions telles que les remplissages de formulaires ou les téléchargements.

2. Conversions

Une conversion est définie comme une action spécifique que vous avez identifiée pour votre campagne, telle qu’un achat, un téléchargement, un clic, une inscription, un remplissage de formulaire ou un webinaire.

En mesurant les conversions sur votre publicité sociale, vous pouvez mieux comprendre le ROI de votre campagne. C’est parce que ce que vous suivez est étroitement lié à une action qui est pertinente pour votre objectif. Si votre objectif est de vous inscrire à des webinaires, c’est ce que vous devez payer (et suivre), pas seulement le nombre d’impressions ou de clics sur une annonce. En créant des annonces CPA, vous mieux configuré pour suivre les conversions.

Comment suivre les conversions :

Si votre annonce attire les internautes vers votre site Web, une page de destination ou du contenu, vous devez utiliser les paramètres UTM dans tous vos liens pour les annonces. Les paramètres UTM vous permettront de suivre les actions, les achats et les objectifs atteints pour chaque élément de contenu que vous publiez.

Utilisant Le constructeur d’URL de Google, vous pouvez créer des paramètres UTM pour les liens dans vos annonces. Assurez-vous de remplir les éléments suivants :

  • La source: Réseau social sur lequel l’annonce est diffusée
  • Moyen: Type de contenu que vous partagez
  • Campagne: Nom de la campagne ou mot-clé de la campagne

Rappelez-vous, vous devez avoir Google Analytics sur votre site Web pour suivre les conversions. Consultez notre guide sur le suivi des réseaux sociaux dans Google Analytics pour vous mettre en place.

3. Taux de clics

Si vous diffusez des annonces au coût par clic, vous devez suivre le ratio de personnes qui ont vu l’annonce par rapport au nombre de personnes qui ont agi en cliquant. Le taux de clics (CTR) est déterminé en prenant le nombre de clics et en divisant par les impressions. Ainsi, par exemple, si vous aviez trois clics et 1 000 impressions, votre CTR serait de 0,3 %.

En plus de comprendre le succès d’une annonce sociale donnée, un meilleur CTR améliorera vos scores de qualité et peut réduire vos coûts. Plus les performances de votre annonce sont bonnes, plus le coût est bas.

Gardez à l’esprit que vous voulez regarder plus que de simples clics. Vous voulez également comprendre comment les gens interagissent avec le contenu auquel vous les envoyez. Le taux de rebond, le temps moyen passé sur la page et le nombre moyen de pages vues par visite vous aideront à comprendre si le contenu réel vers lequel vous envoyez des personnes correspond à la promesse de la publicité sociale.

4. Activité de trafic

Il est important de savoir comment votre publicité sociale contribue à votre trafic global vers votre destination, telle que votre site Web. Les pics d’activité peuvent vous montrer à quel point votre campagne était engageante, combien de visites uniques/nouvelles vous avez eues et à quoi ressemblent vos taux de conversion. Pour mieux comprendre ce que signifie votre trafic, vous devez l’examiner dans le contexte des conversions, des sources de trafic et des prospects.

Comment suivre le trafic social :

Lorsque vous vous connectez Google Analytics, il y a un aperçu général du trafic de votre site Web dans le tableau de bord principal. Afin de surveiller le trafic pendant votre période de campagne réelle, ajustez les dates en conséquence. Si vous menez une campagne annuelle, c’est une bonne idée de faire une comparaison d’une année sur l’autre de la période de votre campagne précédente.

5. Sources de trafic

Si vous obtenez des tonnes de trafic sur votre site Web pendant la période de votre campagne, c’est parfait. Mais si vous ne savez pas d’où vient le trafic, alors vous aurez du mal à montrer exactement comment le social a contribué. Vous voudrez également savoir quelles publicités ont bien fonctionné et pourquoi, afin de pouvoir reproduire les formules réussies. Par exemple, si vous lancez une campagne publicitaire sur Twitter, Facebook et Instagram et que vous dirigez les gens vers le même contenu, vous voulez savoir quel réseau et quelle annonce ont envoyé les gens vers le site.

Comment suivre vos sources de trafic :

Si vous diffusez des publicités sur plusieurs canaux (ou diffusez différentes publicités sur le même réseau), vous devez utiliser les paramètres UTM sur vos URL. Cela vous aidera à suivre le nombre de visiteurs et à identifier les publicités qui ont réussi.

Comme mentionné précédemment, Générateur d’URL de campagne de Google vous permettra d’ajouter une URL unique afin que vous puissiez suivre vos campagnes dans Google Analytics. Pour suivre le trafic provenant de liens personnalisés, accédez à votre rapport sur les sources de trafic dans Google Analytics et cliquez sur Sources de trafic dans le menu de gauche.

6. Trafic mobile

Une bonne partie des gens qui interagir avec votre contenu proviennent d’un appareil mobile. Il est important de savoir quel trafic provient des appareils mobiles, quel est leur comportement et quelles publicités sociales résonnent le mieux. De cette façon, vous pouvez planifier vos campagnes sociales pour vous assurer que vous ciblez les bonnes personnes sur les bons appareils. Vous pouvez comprendre des éléments tels que les visites mobiles, les pages vues, le taux de rebond, le trafic par source et les mots clés mobiles.

Comment suivre le trafic mobile :

Vous pouvez créer un tableau de bord mobile dans Google Analytics. Cela vous permettra d’afficher des éléments tels que le trafic mobile, le taux de rebond, la durée de la visite et les mots-clés organiques. Pour afficher votre trafic mobile, accédez à Audience, sélectionnez Mobile et choisissez Présentation. Ensuite, sélectionnez une plage de dates et sélectionnez les données que vous souhaitez comparer.

7. Coût pour acquérir un lead

Afin de générer un rapport sur le retour sur investissement d’une campagne publicitaire sociale donnée, vous devez calculer le coût d’acquisition d’un lead (CAL). Pour déterminer la CAL, divisez simplement vos dépenses publicitaires par le nombre de prospects générés pendant la période de campagne. Vos campagnes les plus réussies permettront d’acquérir des prospects de haute qualité au moindre coût.

Comment suivre les prospects :

Un moyen simple de suivre les prospects pour une campagne sociale consiste à utiliser votre publicité sociale pour amener les gens vers du contenu nécessitant un remplissage de formulaire ou organiser des événements nécessitant des inscriptions. Si vous envoyez des personnes vers votre site Web ou votre page de destination, assurez-vous d’utiliser les paramètres UTM afin de pouvoir identifier si des prospects proviennent de votre campagne.

Si vous vous demandez comment vos publicités sur les réseaux sociaux ont un impact sur les « prospects hors ligne » comme les visites en magasin, Facebook a introduit de nouveaux outils de mesure qui permettront aux entreprises ayant des emplacements physiques de voir combien de personnes ont visité le magasin après avoir vu une annonce de campagne Facebook.

8. Taux de conversion client

Si vous souhaitez aller au-delà du suivi des prospects, vous pouvez suivre le nombre de prospects de vos publicités sociales qui se transforment en clients. Cela s’étendra au-delà des publicités sur les réseaux sociaux elles-mêmes et vous aidera à identifier où vos clients abandonnent et/ou où ils se convertissent.

Comment suivre le taux de conversion :

En créant et en mettant en œuvre un Pixel Facebook à votre site Web, vous pouvez suivre les conversions sans modifier le code de votre site Web. Le guide des pixels de Facebook vous donnera toutes les étapes pour démarrer, et vous permettra de définir des conversions.

Google Analytics vous permettra également d’ajouter balises de suivi des conversions à vos campagnes pour surveiller ce que les gens font après avoir cliqué sur votre annonce. Si vous installez et définir des objectifs dans Google Analytics pour votre site Web, vous pouvez mesurer la fréquence à laquelle les gens effectuent des actions spécifiques.

Suivez les performances de vos publicités sur les réseaux sociaux

En fixant des objectifs clairs et en sachant quelles mesures sont importantes pour votre campagne, vous aurez une meilleure compréhension de ce qui s’est bien passé et de la façon dont vous pouvez vous améliorer. Vous aurez également des données plus concrètes pour prouver le retour sur investissement des réseaux sociaux pour votre entreprise.

Gérez, optimisez et suivez les performances de vos publicités sociales sur plusieurs réseaux à l’aide de Themelocal. Les options de publicité sont disponibles pour Facebook, Instagram, Twitter et Pinterest. Apprenez-en plus et créez votre annonce dès aujourd’hui.

Apprendre encore plus

Similaire Postes

Article suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

RECOMMANDÉ